Clermont-Ferrand (prononcé : /kl??.m?? fe.???/ Écouter) est une ville située au centre de la France. C’est le chef-lieu du département du Puy-de-Dôme et la capitale historique de l’Auvergne. Ses habitants s’appellent les Clermontois.

La ville moderne est née de l'union au XVIIe siècle de deux anciennes villes rivales, Clermont et Montferrand. La ville d'Augustonemetum apparait après la disparition de la métropole arverne Nemossos. Elle prend ensuite le nom d'Arvernis puis de Clermont. Au début du XIIe siècle les comtes d'Auvergne fondent la ville concurrente de Montferrand. En 1630, Louis XIII impose par l'édit de Troyes l'unification des deux villes voisines. Cette union sera réaffirmée par Louis XV en 1731.

En 2014 Clermont-Ferrand était la 24e commune de France avec 141 398 habitants [1],[INS2 2] et la 19e aire urbaine de France avec 475 694 habitants[INS2 3]. L’ensemble urbain a accédé au rang de métropole le sous le nom de Clermont Auvergne Métropole.

Grand centre universitaire et de recherche français[2],[3],[4],[5], la ville garde d’importantes fonctions administratives et de services intermédiaires. Elle est dotée de tous les équipements d'une métropole régionale et constitue un des trois pôles d'équilibre de la région Auvergne-Rhône-Alpes[6],[7]. Avec plus de 35 000 étudiants, soit un quart de la population municipale[8], et 6 000 chercheurs elle est la première ville de France à intégrer le réseau ville apprenante de l'UNESCO[9].

Ville de tradition industrielle, siège d'un des deux plus grands fabricants mondiaux de pneumatiques[10], Clermont-Ferrand est également bien positionnée dans les industries pharmaceutiques, agro-alimentaires et aéronautiques. Elle accueille trois pôles de compétitivité[11].

La ville est située au pied de la faille de Limagne et de la chaîne des Puys, site naturel inscrit depuis juillet 2018 comme « haut lieu tectonique » au patrimoine mondial de l'UNESCO[12].